top of page

Merci



Voici Merci pour ce vendredi poétique - extrait de fleurs musculaires disponible aux éditions kaligraf


Merci à l’oiseau de frôler le front du jour et de donner des airs d’opéra au silence alors que le vent nous fiche des claques salées d’ici et maintenant – Merci au chagrin de vider nos coquilles entortillées d’avidité laissant paraître la clarté vide d’un cœur qui s’énuage et s’emplume de vie – Merci au poivre et au sel de leur sobre assiduité à tomber encore dans l’assiette envers et contre tout – Merci à l’encoche de la clé de se joindre avec joie à la serrure amnésique offrant des apnées salutaires aux courbes du temps – Merci au chuchoté des voix d’habiter des mémoires vives et résiliées – Merci aux ancêtres qui nous ont précédé et à ceux que nous deviendrons de partir sans jamais revenir – Merci aux non lieux aux histoires sans crachin aux filets de sardines perdus sur le port aux mains poisseuses des éboueurs – Merci aux cheminées aux brassées de houx aux siphons des foins – Merci au lever de lièvre au pain coupé au giron généreux de l’aube – Merci aux escarpins de cendrillon impossibles à porter un soir de réveillon – Merci à la mousse fatiguée du savon qui glisse dans la douche – Merci aux poupées qui volent sous les jupes des papillons – Merci aux baisers lumignon qui font ressembler les joues à deux anges cramoisis – Merci à ce que j’ai compris et à ce que je n’ai pas compris c’est tant pis – Merci aux vivants qui vivent vraiment chaque virage du labyrinthe – Merci au pilate des bois aux montagnes ajourées aux plaines découpées aux déserts désertés – Merci au bouton d’or de sa totale franchise – Merci à l’écorce de résister au genou de ployer au corps de s’élever – Merci à la rose d’épandre ses bas parfumés sur le chemin du jardin – Merci aux villes de cracher du venin si haut qu’il oblige à regarder autrement demain – Merci aux violettes des yeux du chat – Merci aux noisettes de se laisser croquer et d’en rire – Merci aux enfants qui ne sont pas venus ou sont partis trop tôt dans une fusée d’éternité souffler sur la voie lactée – Merci aux cinq doigts de chaque main de bien vouloir taper sur les touches du clavier un air de reliaison entre nous – Merci à la grenouille de ne pas se transformer en cravate – Merci au jour qui se termine et au matin qui ne pas fait pas grève – Merci de tout et de rien – J’allais refermer le livre des gratitudes mais peut-être que vous aussi vous voulez en dire quelques uns?
103 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

Vacance

Toupie

Kaillou

2 Comments


Poésie est gratitude

beauté enchanteresse

Anagramme assassine quand "merci" devient "crime"

Like

Merci Wangmo d'ouvrir nos hublots avec les mots magiques à tous les vents , de nous ravir joyeusement tel le chant d'oiseau qui fait frissonner l'âme , de nous reconnecter à notre créativité , de faire naître le non-né et le feu de la gratitude..


Like

Prochaine session

bottom of page