top of page

La maison des oiseaux


Vendredi poétique avec La maison des oiseaux, extrait de Fleurs musculaires, disponible aux éditions Kaligraf.


La maison des oiseaux libère des avions de plumes entre les doigts de la brume. Le jardin a de mimétiques bégaiements d’aurore. Ulysse s’en revient des marteaux d’étoiles sous les pieds. Le fil de Pénélope danse sur le rivage d’un matin sans âge.
Rejoindre l’océan prend du temps, le temps qu’il faut, que le jour emplisse sa besace de lumière. Regarder l’axe du pommier soulage des peines. Les verts lointains, les huiles fauves, peignent des matières où glisse le pinceau des cils. A l’espace ingénu de la nue court un ange alors qu’un linge séchant montre son cul à la cime d’un nuage.
La maison des oiseaux balance sa tête de pygmée au vent de cercles ouverts. De vagues vacuités ailées font des trous dans la terre au drap tendu. Il a plu des nids à songes, des puits à tendresse, des souterrains à mystère où rouler sa bosse de bouddha gelé.
Dans l’axe du pommier le mamelon de la colline abrite un sage qui roucoule, assis sur une peau de banane, il glisse dans la main du temps. Le vois-tu? regarde mieux. Le voilà qui dévale dans la baie du fossé, et s’envole à dos de héron, passe au-dessus de ton front et se réplique à l’infini, l’infini, l’infini. Cri d’effroi. La vie s’étonne que tu parles bas. Lever le menton, le corps articule ses plombs et reprend du service.
le linge est sec, le cul de la chemise est propre, l’esprit de l’oiseau ne pipe mot, les billes du sentier se perdent dans les bois de tes mains.
Il est l’heure d’égrener des chapelets de rêveries, de sortir des cages, de passer entre les barreaux de l’horizon, et de s’asseoir ensemble dans la fange du singe qui montre à la lune sa face de liège rond. Première densité d’éternité.
La maison des oiseaux libère des avions de plumes qui vont en tous sens heurter le big bang de tes doigts. Le trou noir du salon invite au plongeon. la vie s’étonne que tu restes au bord.
50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Vacance

Toupie

Kaillou

Comments


Prochaine session

bottom of page