top of page

Éco sagesse de l'hiver


Cette méditation guidée est une invitation à se reconnecter et entrer en résonance avec les énergies de l'hiver qui nous invitent à voir clairement l'immensité dénudée qui nous fonde, à prendre soin de nous dans la douceur, à vivre l'apaisement malgré les peurs ancestrales et personnelles qu'éveille cette saison.



En cette saison hivernale, nous sommes invités par les énergies environnantes à nous rassembler dans notre axe vertical, au centre de notre être, afin de nourrir des forces de protection, de défense, de résilience. C'est une période où nous pouvons nous sentir dans la fragilité, la fébrilité, l'impuissance, aussi bien physiquement que psychologiquement.


Il y a moins de lumière extérieure, nous sommes plus longtemps dans la nuit. Les arbres sont dépouillés, la végétation est au repos. Il fait froid. Nous sommes plus livrés à nos peurs. Les peurs de tomber malade, ou que nos proches le soient, de ne pas savoir combien de temps va durer l'exposition aux maladies, ce que cela nous empêche de faire, ou la peur de mourir génèrent encore plus d'angoisse et de peurs.


C'est un cercle vicieux, anxieux, paralysant. La caractéristique de la peur est de nous bloquer, de nous empêcher de bouger, de réfléchir. Combien de fois dans notre vie, la peur nous a-t-elle empêché d'avancer ou de prendre une décision, a figé notre réflexion ? Et il y a fort à parier que lors de périodes d'atrocités collectives, on obéissait par la peur qui justement inhibait totalement la réflexion. Or, l'hiver invite à cultiver cette force de réflexion, de lumière en nous, de la raviver même. De ne pas se laisser envahir par la noirceur en nous et ambiante mais à laisser le blanc de nos ailes réfléchir toutes les couleurs. Comme lorsque le soleil pénètre les cristaux de neige.

Plutôt que de se laisser paralyser par ces peurs, invitons la clarté à pénétrer notre esprit en comprenant l'eco sagesse de l'hiver, en accueillant la peur comme une amie ancestrale qui concentre notre réflexion sur comment prendre soin de nous et des autres, au mieux. Peut-être en changeant notre alimentation, en nourrissant notre cœur de pensées heureuses, de joie, de gratitude, d'amour inconditionnel, en s'intéressant à comment être dans la prévention intelligente en connaissant comment favoriser la vitalité de notre corps et ses capacités de défense et de guérison. Soigner son cœur, son esprit, c'est aussi faire briller la lucidité intérieure. Ne pas laisser son cœur, son être s'éteindre. Cela aura un effet sur notre système immunitaire et sur la façon dont nous vivrons la relation aux maladies potentielles. Les peurs suscitées par l'hiver sont le flambeau qui nous rassemble dans la lumière du cœur et les forces de guérison du corps. Plutôt que de baisser les bras, nous participons à la mobilisation de bonnes énergies.

L'hiver nous propose d'affiner nos perceptions, dans le silence et l'apaisement, de balayer les angoisses et les tristesses, les lourdeurs que nous pouvons ressentir. Nous apprenons à nous protéger avec intelligence, en changeant nos habitudes, en augmentant notre motivation à vivre notre potentiel, de manière plus pénétrante et plus puissante. C'est plus que jamais le moment de pratiquer la paix, le silence, de réciter des mantras, d'accompagner activement les forces de guérison du corps, de la parole et de l'esprit, de se consacrer à l'essentiel, dans la reliance de sa terre intérieure.



176 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Prochaine session

bottom of page